Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Mesures de revalorisation des enseignants

samedi 26 novembre 2011

Salaire des enseignants : les annonces du ministre ne sont pas du luxe (direction, débutants) mais de nombreux enseignants restent, encore une fois, au bord du chemin.

Communiqué de presse

Lors de sa visite au salon de l’éducation ce jeudi 24 novembre, le ministre de l’éducation a annoncé des mesures de revalorisation des enseignants.
Pour les professeurs des écoles, elles consistent essentiellement à une augmentation d’environ 100 euros par mois en début de carrière et à une augmentation de 50 % de l’indemnité des directrices et directeurs d’école.
Par ces annonces, le ministre reconnaît que la question salariale reste, en France, sensible pour les enseignants dont les rémunérations restent très éloignées des standards internationaux, notamment dans le premier degré. Le SNUipp-FSU avait d’ailleurs écrit au ministre récemment à ce sujet en lui demandant d’apporter des réponses concrètes.

Le ministre semble prendre également conscience du conflit ouvert sur la direction d’école ; il y apporte une première réponse en terme de reconnaissance financière. Pour autant, les sujets de mécontentement sont encore d’actualité. La disparition de l’aide administrative, l’alourdissement de la charge de travail, le manque de temps de décharge, maintiennent la direction et le fonctionnement de l’école sous tension. A ce sujet, le SNUipp-FSU renouvelle son action « Je réponds si j’ai le temps » qui appelle les directrices et directeurs d’école à prioriser les multiples demandes du ministère : ce sont les élèves et les parents d’abord !

Les mesures annoncées ne sont donc pas des mesures de luxe mais de simples rattrapage tant le retard est important. Le SNUipp souligne que de nombreux enseignants restent, encore une fois, au bord du chemin. Les annonces ne répondent pas à la situation des professeurs des écoles, injuste et inégalitaire.

Il demande l’ouverture d’une véritable négociation ouverte sur la reconnaissance de tous les enseignants.


Augmentation de 50 % de la part variable de l’indemnité de direction

NB : Attention, l’augmentation ne concerne que la part variable de l’indemnité de direction soit, pour bon nombre (écoles de 1 à 4 classes), 25€ mensuels au lieu de 16,60 auparavant c’est-à-dire 0,28€ par jour en plus comme l’a calculé une de nos collègues directrice !

>>> En lire plus


Premier rattrapage pour les débutants

>>> En lire plus

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 9


Evit mont e darempred ganeomp

SNUipp-FSU 22 : 18 rue de Brest, 22000 St Brieuc Tél. 02 96 61 88 24 Portable : 07 89 95 00 79 - @dresse courriel  : snu22@snuipp.fr

Plan d’accès : Nos locaux à Saint-Brieuc
Mentions légales

Les élu.e.s du SNUipp-FSU 22 sont les délégué.e.s de tous les personnels enseignants du 1er degré, de tou.te.s les PE du 2nd degré et de tou.te.s les accompagnant.e.s dans le public. Elles et ils conseillent et accompagnent les collègues, interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, organisent les mobilisations puis rendent compte de leurs activités.

N’hésitez pas à les contacter... mais aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat.