Retour accueil

Vous êtes actuellement : Le métier  / ASH 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Formation CAPPEI : revue à la baisse ?

mardi 8 septembre 2020

Alors que le ministère souhaitait supprimer les 100 h de stage Min de la formation CAPPEI, il revient finalement sur sa décision. L’intervention du SNUipp-FSU et des différentes organisations syndicales a eu raison de cette baisse programmée de la formation spécialisée.

Alors que les 100h de stage Min représentent un quart de la formation CAPPEI, le ministère, bien en difficulté pour les organiser, souhaitait les rayer d’un trait de plume.

Stummadur CAPPEI : war zigresk ?

Dès le printemps, le SNUipp-FSU avec la plupart des organisations syndicales avait obtenu le report de l’examen du texte en comité technique ministériel. Un groupe de travail s’est mis en place à la demande des représentant·es du personnel et a tenu sa première rencontre le 27 août dernier. Au cours de cette réunion, le ministère est revenu sur sa décision ainsi que sur sa volonté initiale de conditionner le départ en formation à l’exercice sur un poste spécialisé.

Pour autant, si la garantie des 100h de stage MIN est maintenue, la réalité de leur mise en œuvre est loin de répondre aux besoins du terrain. Interrogée, la DGESCO assure que le maillage conjoint entre l’INSPE et l’INSHEA devrait permettre une offre plus large, mais admet la difficulté à ouvrir un nombre de stages suffisants pour permettre de répondre aux objectifs des stages MIN qui s’adressent à un large public : formation continue des personnels spécialisés et CPC, formation des autres enseignant·es, CPE, formation des nouveaux et nouvelles titulaires du CAPPEI.

Trois autres rencontres sont prévues avant le Comité technique du 30 septembre qui doit finaliser le texte modifié du CAPPEI.

Les stages MIN ne peuvent constituer un supplément d’âme de la formation spécialisée. Ils sont fortement appréciés lorsqu’ils sont obtenus par les personnels et à l’heure où le ministère ne cesse de proclamer la mise en place d’une école inclusive, il serait fort de café d’en rabattre sur la formation spécialisée. C’est au contraire d’une formation de qualité et de haut niveau dont l’école a besoin.

N’hésitez surtout pas à contacter le SNUipp-FSU 22 mais aussi à vous syndiquer pour soutenir l’action du syndicat et de ses représentant.es.

Sans syndiqué.es, pas de syndicat pour défendre notre profession et notre métier, pas de représentant.es des personnels pour vous renseigner sur le terrain, au téléphone, par mail ou sur les réseaux sociaux ! Les élu.es du SNUipp-FSU - 1er syndicat du 1er degré public dans le département et en France - sont les représentant.es de tous les personnels enseignants et accompagnants. Elles et ils interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, rendent compte de leur activité et participent à l’organisation des mobilisations.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 4


Evit mont e darempred ganeomp

SNUipp-FSU 22 : 18 rue de Brest, 22000 St Brieuc Tél. 02 96 61 88 24 Portable : 07 89 95 00 79 - @dresse courriel  : snu22@snuipp.fr

Plan d’accès : Nos locaux à Saint-Brieuc
Mentions légales

Les élu.e.s du SNUipp-FSU 22 sont les délégué.e.s de tous les personnels enseignants du 1er degré, de tou.te.s les PE du 2nd degré et de tou.te.s les accompagnant.e.s dans le public. Elles et ils conseillent et accompagnent les collègues, interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, organisent les mobilisations puis rendent compte de leurs activités.

N’hésitez pas à les contacter... mais aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat.