Retour accueil

Vous êtes actuellement : Coronavirus 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Garde de leurs enfants : les enseignant.es et les AESH ont le choix !

jeudi 7 mai 2020

S’ils ne souhaitent pas remettre leurs enfants à l’école, les enseignant.es peuvent poursuivre l’enseignement à distance. Si le travail à distance n’est pas possible ils pourraient obtenir des ASA (autorisations spéciales d’absence). Ce cadre s’applique aussi aux AESH. Mais à la date du 9 mai, nous n’avons pas connaissance du texte ministérielle et ignorons comment la direction académique traitera les demandes d’autorisation spéciale d’absence. Une fois de trop, une annonce tardive du ministère

Suite à l’obtention des ASA pour la garde d’enfants des personnels lors du CTMEN du 6 mai 2020, le SNUipp-FSU a obtenu lors du CHSCT-MEN du 7 mai que les enseignant.es ainsi que les AESH soient traité.es comme tous les autres parents.

S’ils ne souhaitent pas remettre leurs enfants à l’école, les enseignant.es peuvent poursuivre l’enseignement à distance. Si le travail à distance n’est pas possible ils pourront obtenir des ASA*. Ce cadre s’applique aussi aux AESH.
L’activité en télétravail ou l’obtention d’une autorisation spéciale d’absence implique un maintien du salaire.

Cette situation est valable jusqu’au 31 mai et sera examinée à nouveau à l’aune des textes à paraître pour le 1er juin.

Suite à la demande de la FSU, un rappel du ministère en direction des DASEN sera fait pour l’application de cette règle dès l’après-midi du 7 mai 2020.

*Quelque soit la raison du maintien du ou des enfants à domicile : école qui refuse la prise en charge, qui est déjà « complète » du fait de la prise en charge d’enfant de soignant.es, qui n’ouvre pas, etc… et même comme pour les salarié.es du privé, possibilité pour les parents enseignants et AESH de choisir de ne pas envoyer son enfant à l’école (comme pour le privé : un parent par foyer).
C’est ce qu’a annoncé le ministère le 7 mai 2020 en CHSCT ministériel.
Il reste que nous n’avons pas connaissance à ce jour du texte du ministère qui ouvre cette possibilité.

Le SNUipp-FSU 22 a contacté la direction académique le 7 mai et a pu la joindre à 17h30.
La direction académique répond qu’elle attend d’avoir connaissance de la note du ministère pour s’adresser aux collègues. Avant cela, elle indique que les collègues souhaitant ou dans l’obligation de garder leur enfant doivent s’adresser à M. le directeur académique, sous couvert de leur IEN, de circonscription pour effectuer leur demande d’exercer en télétravail.
La demande est à adresser par courriel depuis sa boîte professionnelle au secrétariat de sa circonscription qui transmettra à la direction académique.

N’hésitez surtout pas à contacter le SNUipp-FSU 22 mais aussi à vous syndiquer pour soutenir l’action du syndicat et de ses représentant.es.

Sans syndiqué.es, pas de syndicat pour défendre notre profession et notre métier, pas de représentant.es des personnels pour vous renseigner sur le terrain, au téléphone, par mail ou sur les réseaux sociaux ! Les élu.es du SNUipp-FSU - 1er syndicat du 1er degré public dans le département et en France - sont les représentant.es de tous les personnels enseignants et accompagnants. Elles et ils interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, rendent compte de leur activité et participent à l’organisation des mobilisations.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 8


Evit mont e darempred ganeomp

SNUipp-FSU 22 : 18 rue de Brest, 22000 St Brieuc Tél. 02 96 61 88 24 Portable : 07 89 95 00 79 - @dresse courriel  : snu22@snuipp.fr

Plan d’accès : Nos locaux à Saint-Brieuc
Mentions légales

Les élu.e.s du SNUipp-FSU 22 sont les délégué.e.s de tous les personnels enseignants du 1er degré, de tou.te.s les PE du 2nd degré et de tou.te.s les accompagnant.e.s dans le public. Elles et ils conseillent et accompagnent les collègues, interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, organisent les mobilisations puis rendent compte de leurs activités.

N’hésitez pas à les contacter... mais aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat.