Retour accueil

Vous êtes actuellement : Action - Actualité  / Action 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Grève du vendredi 24 janvier : dans la rue, ça se passe où ?

vendredi 24 janvier 2020

L’intersyndicale appelle à faire du 24 janvier, jour où le projet de réforme des retraites sera présenté en conseil des ministres, une puissante journée de grève et de manifestations interprofessionnelles. À lire aussi, les rendez-vous pour agir le 24 dans les Côtes-d’Armor

Lancée depuis le 5 décembre dernier, avec plusieurs temps forts toutes ces dernières semaines, la mobilisation se poursuit contre une réforme des retraites injuste pour l’ensemble du monde du travail et tout particulièrement pour les enseignantes et les enseignants des écoles. À lire aussi, le communiqué de presse de la FSU Éducation

Harz-labour ar Gwener 24 a viz Genver : ar vinistred a rank klevout !

Dans notre département

Le vendredi 24 janvier
Rassemblement à 11h devant la direction académique (derrière l’hôpital et en face de la Mutualité Française) : jeté de cartables pour une séance de rattapage (altius, citius, fortius !)

Rassemblement à 13h30 à la place de la Liberté le vendredi 24 janvier, jour de grève et de manifestations à l’appel de la CGT, de FO, de la FSU et de Solidaires

À Lannion, manifestation à 10h30 à partir du parking de la Poste

Puis départ en car vers la manifestation départementale à St Brieuc (réservation pour le car au départ de Lannion : https://framadate.org/Lannion-car-2...)

À Lannion le 24, retraite aux flambeaux à partir de 17h30 sur les quais

Le vendredi 24 janvier encore
À Dinan : haie d’honneur avec des cercueils pour accueillir H. Berville (député LREM) à sa cérémonie des vœux à 18h45, salle Arvor, Saint-Cast-le-Guildo

Le vendredi 24 janvier à Guingamp*, départ en car et covoiturage depuis la place du Vally à 12h45 pour rejoindre la manifestation départementale de Saint-Brieuc à 13h30 place de la liberté

*Caisse de solidarité avec les grévistes mise en œuvre par les intersyndicales de Guingamp et Lannion :
Les sommes recueillies dépassent largement les attentes. La solidarité existe toujours ! Un chiffre qui n’a pas été atteint dans les précédents conflits.

Les annonces d’un retrait « provisoire » de l’âge d’équilibre pour bénéficier d’une pension à taux plein ne trompent personne, pas plus que les promesses d’une revalorisation salariale pour les personnels enseignants dont on ne sait toujours pas à qui elle bénéficiera, ni pour quel montant, ni dans quels délais ni en échange de quoi.
Et les 500 millions d’euros promis en 2021 par la rue de Grenelle, les dix milliards évoqués à l’horizon 2037, tout comme l’augmentation de quelques dizaines d’euros annoncée par le ministre pour les débuts de carrière, restent à concrétiser.

Trois journées d’action

Quoi qu’il en soit, les PE ont tout à perdre d’un nouveau calcul de leur pension effectué non plus à partir de leur salaire des six derniers mois d’activité, mais sur l’ensemble de leur carrière. Quoi qu’en dise la communication du gouvernement, les femmes, qui perçoivent déjà aujourd’hui une pension inférieure à celle de leurs collègues masculins et constituent la grande majorité de la profession, seraient encore plus pénalisées par ces nouvelles dispositions.
Enfin, avec cette réforme, l’âge de départ requis pour bénéficier d’une pension à taux plein va continuer à reculer. Ce qui contraindra notamment les générations nées à partir de 1975, soit à travailler au-delà de 64 ans, soit à partir avec une pension sensiblement réduite.

Pour toutes ces raisons, le SNUipp, avec la FSU et les autres organisations réunies dans l’intersyndicale, invite l’ensemble des personnels à participer aux mobilisations multiformes organisées les 22 et 23 janvier prochains.
Il les appelle à être massivement en grève et à manifester partout en France le 24, jour où le projet de réforme sera présenté en conseil des ministres.

Communiqué de presse de la FSU Éducation

JPEG - 1.3 Mo

Aller plus loin

À lire aussi
L’article "au fil des luttes" qui annonce toutes les actions à venir et relate toutes les actions effectuées depuis le 5 décembre : on ne lâche rien !


Les représentant.e.s et militant.e.s du SNUipp-FSU répondent à toutes et tous, syndiqué.e.s ou pas, mais vous invitent cependant à adhérer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat du 1er degré public.

Sans syndiqué.e.s, pas de syndicat pour défendre notre profession et notre métier, pas de représentant.e.s des personnels pour vous renseigner ! Les élu.e.s du SNUipp-FSU - 1er syndicat du 1er degré public dans le département et en France - sont les représentant.e.s de tous les personnels enseignants et accompagnants. Elles et ils interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, rendent compte de leur activité et organisent les mobilisations.

N’hésitez surtout pas à nous contacter et aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du SNUipp-FSU.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 3


Evit mont e darempred ganeomp

SNUipp-FSU 22 : 18 rue de Brest, 22000 St Brieuc Tél. 02 96 61 88 24 Portable : 07 89 95 00 79 - @dresse courriel  : snu22@snuipp.fr

Plan d’accès : Nos locaux à Saint-Brieuc
Mentions légales

Les élu.e.s du SNUipp-FSU 22 sont les délégué.e.s de tous les personnels enseignants du 1er degré, de tou.te.s les PE du 2nd degré et de tou.te.s les accompagnant.e.s dans le public. Elles et ils conseillent et accompagnent les collègues, interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, organisent les mobilisations puis rendent compte de leurs activités.

N’hésitez pas à les contacter... mais aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat.