Retour accueil

Vous êtes actuellement : Action - Actualité  / Action 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Retraites : une action dans la durée à anticiper

dimanche 8 décembre 2019

Après la mobilisation sans précédent du 5 décembre, les enseignantes et enseignants redescendent massivement dans la rue mardi 10 décembre et se tiennent prêts pour la suite. Le mois de décembre sera un mois d’actions pour obtenir le retrait du projet de réforme des retraites. Il est conseillé, dans le premier degré, de déposer son intention de faire grève sur toutes les journées travaillées de décembre.

Mise à jour du 9 décembre :
La DSDEN 22 a indiqué que les collègues n’ayant pas envoyé leur déclaration d’intention de participer à la grève avant le samedi 7 décembre à minuit pouvaient se mettre en grève le 10 décembre sans conséquence aucune (sans DPG envoyée).
Il faut croire que l’académie prend acte de l’ampleur du mouvement et de la gravité de la situation.


Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, MNL, Solidaires, UNEF et UNL appellent à « renforcer et élargir encore la mobilisation par la grève et la reconduction de celle-ci là où les salariés le décident » ainsi qu’à une « journée massive de grève et de manifestations interprofessionnelles et intergénérationnelles » comme indiqué dans le communiqué commun.

C’est dès le lendemain, mercredi 11 décembre, que le Premier ministre doit faire des annonces sur le projet de réforme des retraites. L’ensemble des salarié-es, dont les enseignantes et enseignants des écoles, restent donc en alerte et mobilisés face aux baisses annoncées des pensions que réservent ce projet (lire ici). Les organisations syndicales, elles, se revoient dès le 10 décembre au soir « pour les suites rapides à donner au mouvement ».
Rien n’est à exclure en termes de suites décidées par l’interpro mardi soir : manifestations dans tout le pays samedi 14, nouvelle journée la semaine suivante mais également nouvelle journée de grève et de manifestation jeudi 12…

Mesure de précaution

Il est donc conseillé aux PE, dans le cadre du préavis de grève déposé par le SNUIpp-FSU jusqu’en février, de transmettre leur intention de faire grève les 12, 13, 16, 17, 19 et 20 décembre 2019. Cette déclaration préalable, présentée comme obligatoire dans le premier degré, est contraignante mais n’entraîne pas de retenue sur salaire, c’est sur les signatures de présence ou absence lors de la journée dans un tableau rempli à l’école a posteriori que l’administration se base pour considérer les personnels comme grévistes ou non. La mobilisation s’inscrit dans la durée, il est donc préférable de se préparer à un plan d’action se déroulant sur les semaines à venir.

Déclaration préalable "reconductible"
Quand on a déposé une déclaration préalable pour plusieurs jours ouvrés, il est conseillé d’attester son service fait pour chaque jour effectivement travaillé (au plus tard 48h après, avec le coupon-réponse reçu sur I-Prof) afin d’être certain de ne subir aucun retrait sur salaire.

ALLER PLUS LOIN

POUR ALLER PLUS LOIN
Indiquez la participation de votre école à la grève du 10 décembre
Trois communiqués unitaires d’appel à la grève du 10 décembre
De nouveau en grève mardi 10, avec des actions avant
Affichage de la lettre du ministre par les directeurs/trices : consigne syndicale et courrier du SNUipp-FSU 22 à l’IA-DASEN
Info ou intox ? Lettre de Blanquer aux enseignants
Modalités de prélèvement pour service non fait
Déclaration préalable à la grève et lettre aux parents
Raison n°1 de faire grève
Raison n°2 d’être en grève : les femmes encore plus perdantes !
Raison n°3 d’être gréviste : une baisse des pensions programmée
Raison n°4 de faire grève. Un système plus juste avec des pensions décentes, c’est possible !
Rapport du COR  : un prétexte pour des mesures régressives avant même la retraite par points !

Les représentant.e.s et militant.e.s du SNUipp-FSU répondent à toutes et tous, syndiqué.e.s ou pas, mais vous invitent cependant à adhérer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat du 1er degré public.

Sans syndiqué.es, pas de syndicat pour défendre notre profession et notre métier, pas de représentant.es des personnels pour vous renseigner sur le terrain, au téléphone, par mail ou sur les réseaux sociaux ! Les élu.es du SNUipp-FSU - 1er syndicat du 1er degré public dans le département et en France - sont les représentant.es de tous les personnels enseignants et accompagnants. Elles et ils interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, rendent compte de leur activité et participent à l’organisation des mobilisations.

N’hésitez surtout pas à nous contacter et aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du SNUipp-FSU.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 8


Evit mont e darempred ganeomp

SNUipp-FSU 22 : 18 rue de Brest, 22000 St Brieuc Tél. 02 96 61 88 24 Portable : 07 89 95 00 79 - @dresse courriel  : snu22@snuipp.fr

Plan d’accès : Nos locaux à Saint-Brieuc
Mentions légales

Les élu.e.s du SNUipp-FSU 22 sont les délégué.e.s de tous les personnels enseignants du 1er degré, de tou.te.s les PE du 2nd degré et de tou.te.s les accompagnant.e.s dans le public. Elles et ils conseillent et accompagnent les collègues, interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, organisent les mobilisations puis rendent compte de leurs activités.

N’hésitez pas à les contacter... mais aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat.