Retour accueil

fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

La retraite à points serait saignante

samedi 12 octobre 2019

Le projet de réforme des retraites s’annonce particulièrement défavorable aux PE

Le 8 octobre dernier, une première réunion avec l’ensemble des organisations syndicales représentatives dans l’Éducation nationale s’est tenue en présence de Jean Paul Delevoye, haut-commissaire à la réforme des retraites et Jean Michel Blanquer au sujet des futures retraites des enseignantes et enseignants.

Les interlocuteurs font un constat partagé que le projet de réforme des retraites dans un système par points serait défavorable aux personnels enseignants et particulièrement aux PE. Mais les premières réponses, notamment sur l’amélioration salariale pour tenter de compenser les effets de la réforme, relèvent pour l’heure de l’homéopathique et pour une large part de la provocation. Le ministre de l’Éducation nationale a en effet repris les propos tenus à Rodez par le Président de la République pour évoquer une éventuelle revalorisation...en contrepartie d’une augmentation du temps de travail ou des missions des enseignantes et des enseignants.

Provocation

Une véritable provocation pour l’ensemble des organisations syndicales qui ont rappelé au ministre que le temps de travail des personnels enseignants, notamment des PE, était un des plus élevés par rapport aux pays comparables alors que leurs salaires sont en bas du tableau des comparaisons. Idem pour la question des vacances d’été qui est largement jetée en pâture à l’opinion publique pour tenter de diviser sur la nécessaire revalorisation enseignante.

À lire aussi : le communiqué de la FSU

Un rendez-vous mensuel de rencontres est prévu et la prochaine réunion est d’ores et déjà fixée au 7 novembre prochain. Pour l’heure, les organisations syndicales se réunissent pour construire ensemble les nécessaires mobilisations à venir dans le cadre interprofessionnel le plus large afin de contrer ce projet de réforme des retraites globalement très défavorables aux salarié·es.


Les représentant.e.s et militant.e.s du SNUipp-FSU répondent à toutes et tous, syndiqué.e.s ou pas, mais vous invitent cependant à adhérer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat du 1er degré public.

Sans syndiqué.e.s, pas de syndicat pour défendre notre profession et notre métier, pas de représentant.e.s des personnels pour vous renseigner sur le terrain, au téléphone, par mail ou sur les réseaux sociaux ! Les élu.e.s du SNUipp-FSU - 1er syndicat du 1er degré public dans le département et en France - sont les représentant.e.s de tous les personnels enseignants et accompagnants. Elles et ils interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, rendent compte de leur activité et organisent les mobilisations.

N’hésitez surtout pas à nous contacter et aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du SNUipp-FSU.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 15


Evit mont e darempred ganeomp

SNUipp-FSU 22 : 18 rue de Brest, 22000 St Brieuc Tél. 02 96 61 88 24 Portable : 07 89 95 00 79 - @dresse courriel  : snu22@snuipp.fr

Plan d’accès : Nos locaux à Saint-Brieuc
Mentions légales

Les élu.e.s du SNUipp-FSU 22 sont les délégué.e.s de tous les personnels enseignants du 1er degré, de tou.te.s les PE du 2nd degré et de tou.te.s les accompagnant.e.s dans le public. Elles et ils conseillent et accompagnent les collègues, interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, organisent les mobilisations puis rendent compte de leurs activités.

N’hésitez pas à les contacter... mais aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat.