Retour accueil

Vous êtes actuellement : Le métier 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Compte rendu du conseil départemental de formation du 1er juillet 2019

mercredi 3 juillet 2019

Formation initiale et continue, sujets du conseil de formation : le SNUipp-FSU 22 vous informe de ses demandes et interventions et de la teneur des échanges en conseil de formation

Compte rendu du conseil départemental de formation
Lundi 1er juillet 2019

Présent.es :
Mme l’IENA
Mme l’IEN de Saint-Brieuc ouest
M. l’IEN Lamballe
M. le CPD formation initiale et continue
Mme la directrice du pôle Est de l’ESPE de Bretagne
M. le responsable pédagogique de l’ESPE de Bretagne, site de St Brieuc
5 représentant.es des formateurs ESPE, PEMF, RASED, PES
1 représentant du SNUipp-FSU (Samuel Constant)
1 représentante du SE-UNSA

Préambule de l’IENA

L’IENA rappelle que le Conseil départemental de formation est indispensable. S’il n’a pas été mis en place l’an dernier l’unique raison était la nommination trop tardive de l’IENA.
Le plan de formation hybride (présentiel/distanciel) mis en place il y a 5 ans était très axé sur la volonté d’installer fortement la formation à distance. Aujourd’hui, il s’agit davantage d’une modalité pensée et scénarisée répondant à un objectif de formation. Pour l’adminisatration, l’intérêt du distanciel (Magistère) est d’avoir les documents à l’avance qui permettent de lancer plus rapidement les séances en présentiel.
L’objectif est que la modalité « distanciel » ne soit plus affichée car pleinement intégrée comme toutes les autres modalités aux formations. Des web-diffusions sont prévues pour l’année prochaine, en particulier pour les liaisons inter-cycles. Les contenus viennent d’arriver à la Dasen.
Pour ce qui est des contenus, il n’y aura pas de rupture avec cette année, si ce n’est qu’une entrée pédagogique complètera l’entrée didactique dans les formations.

I. Bilan de l’année 2018-2019

1. Formation initiale
PES : en 2018-2019, il y avait 24 professeurs des écoles stagiaires (PES) dont 7 bilingues (dont 1 prolongement de formation). Il y a eu une démission d’une PES en janvier dernier.
PEMF : au nombre de 21 (+ 1 CPD bilingue car il n’y avait qu’un seul PEMF bilingue pour 4 stagiaires). ils ont pour mission d’intervenir à l’ESPE, de suivre les PES et d’invervenir aux côtés des équipes de circonscription pour les animations pédagogiques et l’accompagnement dans les classes. Les décharges des PEMF étaient fixées à 33% pour l’année actuelle.
4 journées de pratique accompagnée en juin : menées par la Dasen, elles permettent de préparer la rentrée 2019 (découverte d’autres cycles...). 6 CPC + 3 CAFIPEMF en cours de certification sont mobilisé.es pour ces 4 jours.
3 stagiaires « profil 3 » (déjà détenteur/trices du Master MEEF) ont eu chacun.e 66 heures de formation réparties sur 3 parcours magistère (il n’y a pas eu de choix possible sur les thématiques cette année).
En plus de cela, 4 temps de présentiels de 3 heures et 1 thématique gérée par l’ESPE (parcours d’éducation artistique et culturel) ont été proposés aux PES « profil 3 ».

2. Formation de proximité (animations pédagogiques)

Le SNUipp-FSU est intervenu pour dénoncer le fait qu’il n’y ait pas de choix possible des animations pédagogiques et qu’elles soient ciblées uniquement sur le français et les mathématiques.

3. Formation continue (formation sur temps de classe prévue au PAF)
2071 journées-stagiaires (217 journées de stage) ont eu lieu en 2018-2019. Les thématiques étaient dans la déclinaison des orientations nationales avec, en premier lieu, l’école inclusive.

Le SNUipp-FSU a demandé à ce que les formations des néo-directeur.trices soient également accessibles aux chargé.es d’école (1 classe) et aux directeur.trices nommé.es à titre provisoire.
L’IENA a répondu que ce n’était pas possible d’intégrer ces profils dans la formation statutaire mais qu’une réflexion allait s’engager pour leur proposer une autre forme de formation car les besoins sont réels.

II. Perspectives pour 2019-2020

1. Formation initiale
PES : 14 PES monolingues et 4 bilingues affecté.es dans les Côtes-d’Armor seront en formation l’an prochain à Saint-Brieuc.
Le SNUipp-FSU a rappelé sa demande faite lors des derniers Conseil départementaux de formation : engager une réflexion sur une prise en compte de la situation familiale des lauréat.es au concours dans l’affectation sur les lieux de stage (comme c’est le cas pour le mouvement des professeurs des écoles du département).
L’IENA a expliqué qu’il pourrait y avoir des ajustements éventuels cette année mais qu’elle ne pouvait pas s’engager pour les années à venir.
PEMF : leur temps de décharge passera de 33% à 25% et sera réparti avec une semaine sur deux un jour en début de semaine (pour le suivi des PES) et l’autre semaine un jeudi ou un vendredi (pour assurer les cours à l’ESPE).
L’IENA argumente une baisse du nombre de PES dans le département ce qui implique une diminution de la quotité de décharge des PEMF. Une réunion sera organisée à la rentrée de septembre pour préciser les modalités de fonctionnement.

2. Formation de proximité
L’organisation des animations pédagogiques non-choisies et centrées sur les mathématiques et e français sera reconduite pour l’année 2019-2020. Un temps distanciel sera intégré au temps de formation.
Il sera également proposé aux professeurs des écoles de suivre jusqu’à 6 heures, au-delà des 18 heures obligatoires, de parcours distanciel Magistère et pour « le faire prévaloir lors des entretiens PPCR ». Ces formations suivies via Magistère vont petit à petit permettre de valider des « badges », ce qui participera également à la valorisation de la carrière ! (Pourquoi pas des bitcoins ?)

Tout comme la majeure partie de la profession (voir enquête « Animations pédagogiques »), le SNUipp-FSU s’oppose aux formations à distance et à la mise en place de Magistère. Pour le SNUipp-FSU, les animations pédagogiques doivent permettre d’être un temps d’échanges et de formation en présentiel.

3. Formation continue
Poursuite de la formation statutaire (direction, CAFIPEMF, CAPPEI, Assistant.es de prévention).
Les priorités nationales restent identiques avec une augmentation de la part de la compréhension écrite dans les contenus.

Suite à l’intervention du SNUipp-FSU pour demander de la formation sur la gestion de classe - comme l’a conclu la récente enquête TALIS de l’OCDE - l’administration a précisé que, par le biais de l’entrée pédagogique à compter de l’année à venir, cette thématique sera donc intégrée.
Pour le SNUipp-FSU, cela n’est pas suffisant car la gestion d’une classe ne s’improvise pas. Des formations spécifiques permettraient d’outiller les professeurs des écoles afin qu’ils.elles exercent le mieux leur métier dans l’intérêt des enseignant.es et des élèves.

La question des maitres G des Rased a également été posée. En effet, les rééducateurs auraient toute leur place dans la prise en charge d’élèves, dès la maternelle, chez qui le « devenir élève » n’est pas acquis.
L’IENA a répondu qu’il n’y avait pas de formation RASED ouverte sur l’académie.

Dans ses revendications, le SNUipp-FSU porte la reconstruction des RASED complets (maitre E, maitre G, psychologue scolaire). Cela passe par des créations de postes et des départs en formation en nombre suffisants.


Sans syndiqué.e.s, pas de syndicat pour défendre notre profession et notre métier ! Les élu.e.s du SNUipp-FSU - 1er syndicat du 1er degré public dans le département et en France - sont les représentant.e.s de tous les personnels enseignants et accompagnants. Elles et ils interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, rendent compte de leur activité et organisent les mobilisations.

N’hésitez surtout pas à nous contacter et aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du SNUipp-FSU.

Toute adhésion effectuée à partir du 15 mai 2019 est valable pour la prochaine année scolaire 2019-2020.

Se syndiquer en ligne

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 11


Evit mont e darempred ganeomp

SNUipp-FSU 22 : 18 rue de Brest, 22000 St Brieuc Tél. 02 96 61 88 24 Portable : 07 89 95 00 79 - @dresse courriel  : snu22@snuipp.fr

Plan d’accès : Nos locaux à Saint-Brieuc
Mentions légales

Les élu.e.s du SNUipp-FSU 22 sont les délégué.e.s de tous les personnels enseignants du 1er degré, de tou.te.s les PE du 2nd degré et de tou.te.s les accompagnant.e.s dans le public. Elles et ils conseillent et accompagnent les collègues, interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, organisent les mobilisations puis rendent compte de leurs activités.

N’hésitez pas à les contacter... mais aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat.