Retour accueil

Vous êtes actuellement : Action - Actualité  / Actualité 


fontsizeup fontsizedown impression envoyer l'article par mail title= suivre la vie du site

Menaces de sanctions : la FSU reçue au ministère

jeudi 21 mars 2019

La direction générale des ressources humaines a reçu une délégation FSU dont le SNUipp pour évoquer les menaces de sanctions du ministère. En pièce jointe, une proposition de lettre au parents pour les collègues qui choisissent de suivre la consigne de non remontée et un courrier à l’IA-DASEN des Côtes-d’Armor

Le SNUipp avec la FSU a rencontré mercredi 20 mars, Edouard Geffray, directeur général des ressources humaines au ministère de l’éducation nationale, suite au courrier qu’il a adressé aux Recteurs et Dasen, qualifiant de fautes professionnelles le refus de faire passer et remonter les résultats des évaluations CP.

Date butoir de remontée des résultats : le 23 mars fermeture du serveur

Les syndicats de la FSU et l’ensemble des organisations syndicales avait exprimé une forte indignation par un courrier adressé le 15 mars au ministre. Ils lui demandaient de retirer ces menaces et de retrouver rapidement le chemin du dialogue.
Si le directeur général des ressources humaines a souhaité rencontrer rapidement les organisations syndicales c’est bien le signe d’une première prise en compte de l’indignation de la profession qui s’est en partie manifestée dans la rue le 19 mars.
Pour autant, il ne remet pas en cause le bien-fondé de son courrier et indique qu’il souhaitait ainsi permettre aux recteurs et Dasen de se positionner en rappelant les obligations qui s’imposent aux agents du service public. Il souhaite également que son courrier ne conduise qu’à des rappels à la loi avant de devoir recourir à des sanctions. Les représentants des personnels présents pour la FSU lui ont alors demandé de bien clarifier ce positionnement afin que les sanctions ne précèdent pas le rappel à la loi.

Entendre la profession

Le SNUipp et la FSU ont également invité le cabinet du ministre et la DGRH à entendre les revendications qui s’expriment car si certains et certaines n’ont pas fait passer ces tests, bien d’autres beaucoup plus nombreux et nombreuses sont extrêmement critiques envers ces évaluations sur la forme, le fond, et l’utilisation qui pourraient en être faites. Le Ministère propose d’organiser une rencontre ultérieurement.

Le syndicat continuera d’informer l’ensemble de la profession sur cette question et construira avec elle les mobilisations qui s’avèreront nécessaires. Dans le même temps il poursuivra ses rencontres avec les Dasen et les IEN afin de restaurer le dialogue et défendre les personnels concernés qui font leur travail au quotidien en appliquant les programmes et en évaluant régulièrement les élèves pour conduire leurs apprentissages.

opendocument text - 19.8 ko
Lettre aux parents
PDF - 58 ko
Courrier à l’IA-DASEN

Nous vous invitons à rejoindre la 1ère force syndicale du 1er degré public,
au sein de la 1ère fédération syndicale de l’enseignement, pour être plus fort collectivement, pour transformer l’École publique et la société

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 2


Evit mont e darempred ganeomp

SNUipp-FSU 22 : 18 rue de Brest, 22000 St Brieuc Tél. 02 96 61 88 24 Portable : 07 89 95 00 79 - @dresse courriel  : snu22@snuipp.fr

Plan d’accès : Nos locaux à Saint-Brieuc
Mentions légales

Les élu.e.s du SNUipp-FSU 22 sont les délégué.e.s de tous les personnels enseignants du 1er degré, de tou.te.s les PE du 2nd degré et de tou.te.s les accompagnant.e.s dans le public. Elles et ils conseillent et accompagnent les collègues, interviennent dans les instances, contrôlent les opérations, portent les demandes, organisent les mobilisations puis rendent compte de leurs activités.

N’hésitez pas à les contacter... mais aussi à vous syndiquer pour soutenir leur action et celle du 1er syndicat.